Comment aider un chat obèse à perdre du poids ? - Kdo Chats
Aider un chat obèse à perdre du poids

Comment aider un chat obèse à perdre du poids ?

“Dis-moi, ton chat n’aurait pas un peu grossi ?” Peut-être avez-vous déjà entendu cette réflexion de la part d’un voisin ou d’un ami. Jusque là,  soit que vous n’aviez rien vu, soit vous n’aviez pas envie de vous pencher sur la question. Dans tous les cas, il est maintenant temps d’agir. Car un chat obèse, c’est un animal moins heureux (même s’il ne le montre pas) dont l’espérance de vie vient de chuter. Heureusement, ce n’est pas une fatalité car il est possible d’inverser la courbe de poids. Mais attention, il ne s’agit pas de mettre votre animal à la diète. Alors voici toutes les étapes pour rendre à votre chat une vie saine et épanouie.

Comment savoir si son chat est obèse ?

Il faut savoir que l’obésité s’installe plus vite qu’on ne le pense chez un chat. Car il suffit que son poids augmente de plus de 20%.

Prenons l’exemple d’un chat européen nommé Garfield :

  • Le 10 janvier Garfield est âgé de 18 mois. Il a atteint sa taille adulte et pèse 3,7 kg
  • Le 10 avril suivant, il pèse 4,1 kg
    Une prise de poids de 400 g, cela ne semble pas énorme mais calculons cette variation en pourcentage :
    (0,400 / 3,7) x 100 = 10,8%
    Plus de 10% de prise de poids ? Garfield est déjà en surpoids !
  • Le 10 avril de l’année suivante, il pèse 4,5 kg
    La prise totale de poids est alors de 800 g.
    Cela représente (0,800 / 3,7) x 100 = 21,6% de son poids initial
    Cette fois, on a dépassé les 20% de prise de poids. Garfield est désormais un chat obèse !

Soyons honnête, nous sommes nombreux à penser que si notre chat passe de 3,7 kg à 4,5 kg, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Et c’est bien là le problème car il y a une vraie nécessité de prendre conscience de la réalité.

A RETENIR : Un chat est obèse dès que sa prise de poids dépasse 20% de son poids de forme

Reconnaitre les signes d’un chat en surpoids

Savoir reconnaitre les signes d'un chat en surpoids

Il y a plusieurs moyens de surveiller la prise de poids chez son chat :

  • La pesée
    C’est encore le plus simple quand on a une balance adaptée ! Par contre, il faut bien sûr connaître le poids de forme de son chat pour la comparaison. Si le poids augmente, faites le calcul pour évaluer la sévérité de cette hausse :
    (variation de poids en kg / poids de forme en kg) x 100
    Le poids de référence étant différent chez chaque chat, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous avez un doute.
    A titre indicatif, un chat européen stérilisé pèse le plus souvent entre 3,5 et 5 kg.
  • La silhouette (chez les chats à poils courts uniquement car chez les chats à poils longs, elle est un peu cachée…)
    Corps vu du dessus :
    – s’il y a des creux au niveau de la cage thoracique avec en particulier une taille fortement marquée après les côtes, le chat est trop maigre.
    – S’il y a des renflements de chaque côté de la cage thoracique, le chat est en surpoids.
    Vue latérale du corps :
    Cette fois, on regarde l’abdomen et particulièrement à l’arrière où se trouve une petite poche qui stocke la graisse en cas de surpoids.
    – Si la poche est visible et pend un peu, le chat est en léger surpoids. C’est très courant chez le chat stérilisé. A ce stade, si le poids se stabilise, pas de problème. Mais il faut veiller à ce que le chat ne prenne pas davantage de poids.
    – Si c’est tout l’abdomen qui s’est épaissi en descendant bien en-dessous des côtes, le chat est obèse.
  • Palpation des côtes et des reliefs osseux sur le dos
    Si l’observation de la silhouette est rendue trop compliquée par un pelage très fourni, on peut également palper les côtés de la cage thoracique et le dessus du dos. On doit pouvoir sentir les côtes et les os du dos sans enfoncer les doigts.
    Cependant, chez les chats à poils très longs (Persan), la palpation peut à nouveau ne pas être concluante.

Reconnaitre la silhouette d'un chat obèse

Risques pour la santé liés à l’obésité

L’obésité chez le chat est bien loin d’être anodine. De façon immédiate, c’est sa qualité de vie qui diminue fortement. Car un chat, c’est avant tout un animal agile qui aime sauter partout pour atteindre les points d’observation en hauteur. En surpoids, cela devient très difficile. De plus, il lui sera beaucoup plus compliqué de se lécher pour faire sa toilette.

Mais ce n’est pas tout car de graves maladies peuvent apparaitre :

  • 4 fois plus de risques de développer un diabète
  • 5 fois plus de risques d’avoir des problèmes articulaires (arthrose)
  • Problèmes cardiaques
  • Augmentation des problèmes urinaires

Chat obèse : que faire ?

Vous avez effectué les petits tests décrits ci-dessus et pas de doute, vous constatez que votre chat est obèse.

S’il a pris du poids, c’est en général parce qu’il est trop sédentaire et que sa nourriture est trop riche : il dépense moins de calories et il en absorbe trop. On va donc chercher à rééquilibrer la balance en jouant sur les 2 tableaux : alimentation et activité physique.

Alimentation : comment nourrir un chat obèse ?

Si vous diminuez fortement et subitement sa quantité de nourriture, cela risque de créer un gros stress chez votre chat. A l’inverse, il ne faut absolument pas laisser des croquettes à volonté ! Car votre chat a montré qu’il ne savait pas s’autoréguler.

Voici trois points clés à prendre en compte lors de la planification du régime de votre chat :

  • choisir une alimentation moins riche
  • bien contrôler la quantité totale de nourriture par jour
  • ralentir la prise de nourriture

Le choix d’une alimentation de qualité

Lorsqu’il s’agit d’aider un chat obèse à perdre du poids, le choix des aliments est essentiel pour atteindre des résultats durables.

Avant tout, sélectionnez une alimentation de haute qualité et fuyez les premiers prix (voir l’article concernant la composition des croquettes).

En suite, la plupart des marques proposent différentes recettes selon la situation de votre chat. Recherchez des aliments spécifiquement formulés pour les chats stérilisés ou ayant des besoins de perte de poids. Ces recettes sont souvent riches en protéines maigres et en fibres, ce qui aide à maintenir la masse musculaire tout en favorisant la satiété. Les protéines aident également à maintenir l’énergie et à éviter la fonte musculaire pendant la perte de poids.

Si ce n’est pas déjà le cas, intégrez des aliments humides tels que les sachets et les boîtes. Ils peuvent jouer un rôle essentiel dans le régime alimentaire d’un chat obèse. Ils ont une teneur en eau plus élevée que les croquettes, ce qui contribue à augmenter l’hydratation de votre chat. De plus, les aliments humides ont tendance à être moins caloriques tout en offrant une satisfaction gustative. Introduisez progressivement des aliments humides dans le régime de votre chat en remplacement d’une partie des croquettes, tout en surveillant sa réaction et son poids.

Contrôle des portions et fréquence des repas

Une fois que vous avez choisi l’alimentation appropriée, il est impératif de contrôler les portions et la fréquence des repas. Il faut déterminer la quantité quotidienne recommandée pour votre chat en fonction de son poids cible (en cas de doute, consultez votre vétérinaire). Divisez cette quantité en plusieurs petits repas tout au long de la journée pour éviter la sensation de faim et aider à réguler son métabolisme.

Gamelle anti-glouton

Bien souvent, les chats d’intérieur ont tendance à manger beaucoup trop vite et à revenir très souvent à leur gamelle. C’est pourquoi, la gamelle anti-glouton peut se révéler une alliée précieuse pour le régime de votre chat. Il s’agit d’une gamelle dans laquelle on ajouté des “obstacles” comme des labyrinthes ou des picots. Il en existe des plus ou moins complexes selon le degré d’agilité de votre chat.


A NOTER : j’ai consacré un site internet complet (chatmange.com) à l’alimentation et aux gamelles pour chat.

Cliquez ici pour aller directement vers les gamelles anti-glouton


Arbre à chat et jeux : les alliés de l’activité physique

L’autre ennemi du chat d’intérieur, c’est le manque d’activité. Or, même si on vit dans un petit appartement, il y a tout à fait moyen de faire bouger son chat ! Car, à la différence du chien, le chat ne vit pas au ras du sol mais en 3D, dans tout l’espace disponible.

Encore faut-il qu’il y ait des zones d’activités prévues pour lui. L’idéal, c’est bien sûr l’arbre à chat qui est réellement un atout et le meilleur accessoire que vous pouvez offrir à votre chat. Il est à la fois lieu d’escalade (activité physique), de griffage et d’observation. Il en existe de toutes tailles et formes pour s’adapter à votre intérieur.

Si vous êtes à la recherche d’un arbre à chat, consultez ces 2 articles :

Inciter son chat à jouer

Il y a 2 types de jouets pour chat : ceux avec lesquels il jouera seul et ceux que vous utiliserez pour jouer avec votre chat (plumeau, canne à pêche…).

Pour le bien-être de votre chat, il est important de lui proposer les deux. Les premiers l’occuperont quand il sera seul. Les seconds permettront de le stimuler et puis aussi, de partager des moments privilégiés avec lui. Il n’y a pas mieux que le jeu pour renforcer vos liens affectifs.


A la recherche d’idées de jouets pour chat ? Cliquez ici !


En définitive, en combinant une meilleure gestion de l’alimentation et de l’activité physique, il est tout à fait possible de faire perdre du poids à un chat. Cependant, soyez patient : cela prend du temps et il faudra au moins 6 mois pour voir un résultat. C’est pourquoi, il est important d’anticiper avant que l’obésité soit installée. Car, comme pour les humains, il est plus facile de maintenir stable un poids de forme que d’en faire perdre. Mais à l’arrivé, votre investissement aura des avantages inestimables pour votre chat : l’impact positif se ressentira autant sur sa santé que son bien-être.


Quoi de neuf sur la boutique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *