Zoom sur l’entretien d’un chat Munchkin
Déjà dans le panier
Chat Munchkin : comment en prendre soin

Comment prendre soin d’un chat Munchkin ?

Le chat Munchkin est d’origine américaine, plus précisément des États-Unis. Il résulte d’une mutation d’un chat de gouttière. Il se particularise par ses petites pattes un peu arquées dues aux malformations génétiques, qui le rendent assez souple. Voici tout ce qu’il faut faire pour qu’il se sente à l’aise avec vous.

Surveillez son alimentation

Il s’agit de la base du bien-être et de la bonne croissance de votre chat Munchkin. Dans cette optique, offrez-lui une croquette chaton, une nourriture complète pour un petit chat qui a débuté son sevrage.

Les munchkins sont gourmands, mais cela ne veut pas dire que vous devez les gâter. Dosez la quantité selon la prescription sur le paquet en choisissant une alimentation saine et de qualité supérieure. Cette dernière répond à sa nature de carnivore, car elle contient la base de son alimentation :

  • du poulet,
  • de l’agneau,
  • du poisson.

Il doit manger de la nourriture sèche, complétée par de la nourriture humide. Par ailleurs, il est impératif de lui mettre à disposition une gamelle d’eau pour diminuer les risques de problèmes rénaux.

Brossez régulièrement son pelage

Comme ses pattes sont courtes, le Munchkin n’arrive pas à se débrouiller pour sa toilette. Aidez-le dans son toilettage en brossant les coins difficiles à atteindre. Brossez-le une fois par semaine s’il a le poil court, afin d’éviter la formation des nœuds et des boules de poils.

Et s’il a le poil long, peignez-le plusieurs fois par semaine. Ce brossage nécessite de la technique, effectuez-le avec prudence pour ne pas blesser l’animal.

Repérez les zones sensibles en employant des outils adaptés. Cela permet de réduire la dispersion de poil mort dans votre maison. Vous pouvez également donner à votre chat de la croquette anti-boules de poils.

Maintenez sa litière propre

Les chats sont de nature capricieuse surtout pour la propriété de leur fourrure. Ainsi, vous devez nettoyer régulièrement son bac à litière. C’est indispensable à sa santé. Cela peut provoquer des maladies si vous ne le faites pas convenablement. La saleté peut être à l’origine d’une maladie de vessie et des voies urinaires chez les chats.

Quand ils s’accroupissent, les bactéries vont monter dans leur urètre, ce qui va entraîner une infection. N’attendez pas que le bac soit plein, car au toucher des excréments, vous pouvez être atteint par la toxoplasmose. Donc, ayez tendance à laver la litière du félin fréquemment avec des produits détergents inodores pour ne pas être surexposé à l’ammoniaque.

Laissez des jouets à sa disposition

Si vous avez un petit chat, mettez-le à l’abri de ses prédateurs. Il est fragile et ne peut pas sauter très haut, et cela fera de lui une cible facile. Cependant, pour son comportement sociable, il doit s’amuser. Pour éviter qu’il sorte, vous pouvez lui faire plaisir en lui fournissant un arbre à chat où il peut griffer, escalader ou grimper.

Divertissez-le avec des jouets mécaniques pour stimuler ses sens et pour qu’il assouvisse son instinct de chasseur. En outre, cela l’aide à dépenser son énergie pour lutter contre l’obésité et la lordose. Tournez-vous vers les croquettes pour chat en surpoids s’il subit déjà une surcharge pondérale.

Emmenez-le fréquemment chez un vétérinaire

Adopter un chat, c’est être responsable pour protéger la santé de votre chat. Protégez votre compagnon des maladies diverses en l’emmenant chez un spécialiste. Les vétérinaires doivent l’examiner au moins une fois par an pour son vaccin. Il peut vous aiguiller sur les besoins alimentaires de votre chat.

Ils vous indiquent aussi si vous devez passer à la bi-nutrition ou pas. Cela consiste en une association des croquettes à un aliment humide comme le pâté. Cette alimentation a la capacité de réguler la prise de poids de votre chat et de l’hydrater. Il favorise aussi son hygiène buccale.

Contrôlez sa ration journalière

Chaque jour, le félin a besoin de 41 nutriments. Un chaton ne doit pas manger la même nourriture qu’un chat adulte. Dès le début de son sevrage, il doit suivre un régime alimentaire strict. Optez pour une croquette chaton sans céréales et en respectant la quantité nécessaire.

Elle comporte des protéines qui aident au renouvellement de son pelage. Les lipides qui la composent sont dédiés pour un chat en cours de sevrage. Cette croquette intervient dans l’embellissement de la peau de votre animal de compagnie grâce à son contenu vitaminé. Les sels minéraux jouent un grand rôle sur son métabolisme.

Coupez ses griffes

Un chat casanier n’utilise pas beaucoup ses griffes. C’est pourquoi elles poussent vite et deviennent tranchantes. Or, cela peut déranger votre animal quand il fait son grattage ou lors de son déplacement. Ainsi, vous devez constamment vérifier la longueur de ses griffes et les couper au moins une fois par mois.

Soyez prudent quand vous les coupez et attendez qu’il soit calme et tranquille pour ne pas le blesser. Le Munchkin est du genre à aimer la compagnie de son propriétaire, cela rend la tâche plus facile. Et si vous n’y arrivez pas, le mieux est de consulter un toiletteur.

Vous savez désormais comment prendre soin de votre chat Munchkin. N’oubliez pas de vous tourner vers des produits de qualité pour optimiser la durée de vie de votre compagnon.

-----------------------
Partenaire de Wonderful Cats
5% de réduction avec le code WELCOME
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *