Chats sans poil, les 3 races : Sphynx, Donskoy et Peterbald
Déjà dans le panier
Chats sans poil : Sphynx, Peterbald et Donskoy

Un trio de chats sans poil : Sphynx, Donskoy et Peterbald

Ils ont des allures de chat extra-terrestre tant ils semblent différents de leurs congénères. Tout le monde ou presque connait au moins un de leurs noms : “Sphynx”. Et je ne parle pas d’Égypte antique (déjà, dans ce cas il faudrait écrire sphinx, avec un “i”), mais bien des chats sans poil. Avec leur aspect unique, ils laissent rarement indifférent : on adore ou on déteste. Par contre, saviez-vous que le sphynx n’était pas le seul chat tout nu ? Hé oui, il y a 2 autres races qui sont concernées par cette particularité. Alors si au premier coup d’oeil, on a tendance à toutes les confondre, il faut savoir qu’elles ont chacune leurs propres caractéristiques. Ainsi, je vous propose de découvrir un peu mieux ces chats fascinants, de comprendre leurs origines et de les différencier, photos à l’appui. Allez, c’est parti pour un petit tour dans le monde des chats dépourvus de poils.

Un chat sans un poil sur le dos : comment est-ce arriver ?

En fait, les chats nus ont probablement toujours existé car ils sont le résultat d’une mutation génétique spontanée. Historiquement, on parle d’ailleurs de l’existence de tels chats chez les Aztèques par exemple.

Au fur et à mesure que les recherches scientifiques ont progressé, on est parvenu à identifier de plus en plus de gènes responsables de toutes les nombreuses spécificités chez le chat (robes, couleurs, morphologie…).

Ainsi, dans la famille des gènes qui programment l’aspect de la fourrure, on a pu déterminer ceux qui donnent aux chats des poils longs, courts, frisés, peu de poils ou pas de poils du tout. Et méfiez-vous des apparences car des particularités qui semblent très proches ne sont pas forcément dues au même gène. C’est le cas par exemple du poil bouclé chez le Cornish Rex et le Devon Rex : il ne provient pas de la même mutation, malgré la ressemblance de ces 2 races.

Et à vrai dire, en ce qui concerne les chats sans poils, on a aussi affaire à des mutations différentes.

Quelles sont les races de chats sans poil ?

A ce jour, il y a 3 races de chats sans poil reconnues par le LOOF ou d’autres organismes félins dans le monde.

Il s’agit bien sûr du Sphynx, le plus connu. Mais aussi du Donskoy et du Peterbald.

Ci-dessous, le tableau regroupe les principales caractéristiques de chaque race qui permettent de les différencier.

Chats sans poil : comparaison

Race du chat

Sphynx

Donskoy

Peterbald

Autre nom

Sphynx canadien

Don Sphynx

Portrait

Oreilles

Immenses, espacées et arrondies sur le dessus

Grandes, posées haut sur la tête

Grandes et espacées (triangle avec la tête)

Yeux

Grands, en forme de citron. La forme en amande est interdite

Grands, ils peuvent être légèrement en amande

En amande

Museau

Délimité par un pinch*

Léger pinch*

Nez long et droit : pinch* interdit

Corps

Type médioligne, semi cobby**

Type médioligne, semi foreign**

Type oriental

Origine de la race

Mutation naturelle

Canada

Mutation naturelle

Russie

Croisement
Donskoy x Oriental à poil court

Peau / Fourrure (variantes)

  • Nu total

  • Velours (peau de pêche)

  • Nu total

  • Velours

  • Brush : poils bouclés ou ondulés

  • Nu total

  • Velours

  • Brush : poils bouclés et durs

*Pinch : désigne une cassure entre le museau et la face du chat

**Type médioligne, semi cobby ou semi foreign :

Les chats sont classés selon leur type morphologique, du plus trapu avec nez court au plus longiligne avec nez long. Au centre de cette échelle, on retrouve notre chat européen traditionnel avec des caractéristiques intermédiaires.

  1. Type bréviligne ou cobby (ex : Persan). Corps massif et court.
  2. Type médioligne (morphologie intermédiaire) qui se divise en 3 sous-catégories :
    – Semi-cobby (ex : chartreux) –> Sphynx
    – Semi-foreign (ex : Mau égyptien) –> Donskoy
    – Foreign, le plus fin des médiolignes (ex : Abyssin)
  3. Type longiligne ou oriental : corps long et fin avec museau long également. On y retrouve tous les chats orientaux (Balinais, Siamois..) –> Peterbald

Cette classification nous permet de comprendre que l’absence de poils est bien loin d’être le seul critère qui caractérise ces 3 races. Ayant 3 types morphologiques différents, ils ont forcément des différences se remarquant clairement sur leur silhouette.

Le Sphynx

Le Sphynx, une des 3 races de chats sans poil
Sphynx : on remarquera le pinch sur le nez et les nombreux plis sur la peau

C’est dans les années 80 que la race Sphynx a été créée. Mais il aura d’abord fallu quelques étapes avant d’en arriver là.

1ère étape : le Canada

Bien que des chats nus voient le jour depuis des siècles dans la nature, ils sont très peu nombreux. La raison est qu’ils sont issus d’une mutation génétique spontanée mais rarissime. Jusque là, personne n’avait souhaité, ou réussi, à en créer un élevage. Cependant, un beau jour de 1966 au Canada, le petit miracle de la nature se reproduisit et une chatte de gouttière tout à fait poilue donna naissance à une portée de chatons sans poils. Cette fois, on tenta de démarrer un élevage. Sans succès.

2ème étape : les Pays-Bas

Le problème, c’est que le fameux gène muté est récessif. Ce qui signifie qu’un mariage entre un chat nu canadien et un chat avec poils n’a que bien peu de chance de donner un chaton nu. Car il faudrait que le mâle soit porteur du gène en question, ce qui est hautement improbable.

C’est là qu’intervient le docteur Hugo Hernandez qui décide de ramener aux Pays-Bas 2 chattes nues canadiennes. Car il souhaite lui-aussi parvenir à fixer le gène nu.

Alors, il décide de les marier à des Devon Rex. Il s’agit de chats ayant des poils peu fournies et surtout, bouclés. Or, le gène responsable de ce poil spécial est encore plus récessif, si on peut dire, que celui du chat nu. Et cela fonctionne !

A noter : à présent que la race est fixée, le croisement avec le Devon Rex est rigoureusement interdit.

Chaton Sphynx

3ème étape : la France

La concrétisation de tous ces efforts va se produire en France grâce à plusieurs éleveurs français qui s’intéressent de très près à cette nouvelle race. Et c’est en 1985 que le LOOF (livre officiel des origines félines en France) établit le premier le standard de la race Sphynx.

Officiellement, on peut donc bien dire que le Sphynx est français même si on voit parfois l’appellation Sphynx canadien pour rappeler ses origines géographiques.


Fan de  chat Sphynx ? Voici le mug qu’il vous faut !

Mug I love Sphynx Cats

Mug “I love Sphynx Cats”
2 tailles disponibles
Chat Sphynx d’un côté, citation de l’autre


Le Donskoy ou Don Sphynx

Chat nu : le Donskoy
Donskoy – Les oreilles sont placées haut sur la tête

Le Donskoy, lui, est né en Russie à Rostov sur le Don en 1987. L’histoire de la race débute avec celle d’un chaton prénommé Varvana recueilli par une certaine Elena Kovalena. Au départ, Varvana semblait être un petite femelle tout à fait traditionnelle puisqu’elle avait de la fourrure. Mais en grandissant, voilà qu’elle perd tous ses poils alors qu’elle n’avait aucun problème de santé. Plus surprenant encore, quand elle eut des chatons, la moitié était nue et l’autre avait des poils. Cependant, les chatons qui avaient des poils les perdirent en grandissant, tout comme leur mère.

Une éleveuse décida de recueillir certains de ces chatons pour développer une nouvelle race. Le nom de Donskoy est bien sûr un hommage au tout premier chaton né près du fleuve Don.

Chat nu : le Donskoy

Cette histoire montre dès le début des différences avec le Sphynx. D’une part, chez ce dernier, il n’y a pas de chatons avec fourrure. Et puis, on s’est vite rendu compte qu’il était plus facile de maintenir la caractéristique “nu” chez le Donskoy.

En effet, cette nouvelle mutation spontanée donne un gène dominant. Et non récessif comme chez le Sphynx. Il est donc plus simple de sélectionner des mariages pour créer la race.

A savoir que certains adultes conservent leurs poils qui ont toutefois un aspect bouclé et dur : c’est la variante “brush”.

Le Peterbald

Peterbald : le chat nu oriental
Peterbald : le chat nu oriental

Ce dernier chat nu est venu assez rapidement après le Donskoy en 1994. Il est né de la volonté d’une éleveuse de Saint-Petersbourg de faire évoluer la silhouette du Donskoy pour qu’elle soit semblable à celle des chats orientaux, c’est à dire longiligne. Elle a donc tout simplement croiser le Donskoy avec un chat oriental à poils courts car rappelons que le gène “nu” du Donskoy est dominant.

Nommé Peterbald en référence à sa ville d’origine, il a tout d’un chat oriental avec sa silhouette élancée, version chat nu.

Tout comme le Donskoy dont il descend directement, les chatons peuvent naitre nus ou avec des poils. Et à l’âge adulte, certains garderont un pelage très court et dur.

Le nez du Peterbald est à l’inverse de celui du Sphynx : il est très long et tout droit. Donc, sans aucun pinch.

Peterbald : le chat nu oriental

L’aviez-vous reconnu ? Sur la photo tout en haut de l’article, il s’agit d’un magnifique portrait de profil d’un Peterbald !

Le caractère des chats sans poils

Si on a vu que les 3 races de chats nus se différencient clairement au niveau de leur morphologie, il semblerait par contre qu’ils aient un caractère assez voisin. En effet, ce sont tous des chats démonstratifs, extrêmement gentils et très proches de leurs maitres. Ils ont besoin de beaucoup d’attention et d’affection.

Reconnaitre les 3 races de chats sans poil

En fin de compte, si vous voulez apprendre à distinguer facilement ces 3 races de chats nus, vous pouvez vous concentrer sur 3 critères :

  1. La morphologie : le Sphynx a un corps plus rond, même si sa tête est plus fine et triangulaire. Le Donskoy est un peu plus fin mais selon les individus, il n’est pas toujours simple de le voir au premier coup d’oeil. Le Peterbald, lui, se différencie nettement avec sa grande silhouette longiligne et son log museau.
  2. Les yeux : Bien grands et en forme de citron chez le Sphynx. Ils tirent vers la forme amande chez le Donskoy alors que chez le Peterbald, cette forme amande est complète et inclinée vers le nez.
  3. Les oreilles : C’est un excellent critère pour reconnaitre un Donskoy car il est le seul chat nu a les avoir placées haut sur la tête. Chez les 2 autres, elles sont beaucoup plus espacées.

Pour conclure, on peut dire que les chats sans poils ont vraiment un look incroyable avec leur absence de pelage. Ils peuvent surprendre au premier regard mais très vite, quand on apprend à les connaitre, il est difficile de leur résister. Aussi bien grâce à leur caractère exceptionnel que par leur allure vraiment originale et élégante. Enfin, contrairement à ce qu’on peut penser, il est très agréable de les caresser tant leur peau est douce car elle a souvent une texture de léger velours.


Quoi de neuf sur la boutique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *